Confitures de France, le choix du fruit français comme engagement

par | Art de la confiture

04

Octobre 2017

Pour cuire ses confitures de France, Andrésy Confitures utilise une grande partie de fruits locaux, malgré des conditions de production souvent difficiles. Les consommateurs se tournent de plus en plus vers les produits du terroir et achètent avec le souci de défendre l’emploi en France. Quelles sont les implications d’un tel choix ?

Abricot du Roussillon, cassis d’Ile de France, coing de Provence, fraise de Dordogne, pêche de vigne de la vallée du Rhône,  quetsche de Lorraine, rhubarbe du Pas-de-Calais, orange et clémentine de Corse, figue de Provence… Toutes les régions françaises produisent des fruits de qualité. Pourtant, s’approvisionner en France relève de la gageure, car il faut s’accommoder de nombreuses contraintes.

Accepter les conditions naturelles et économiques liées au territoire

Chaque année, Andrésy Confitures recherche des fruits français pour ses recettes, et chaque fois, c’est une aventure. La quantité et la qualité de la production dépendent d’abord de facteurs naturels, comme la météo ou les insectes. Ainsi, en 2017, les cerises sont rares et la production de myrtilles inexistante. Il n’y aura donc pas de confitures de myrtilles françaises cette année.

Des critères économiques influent aussi. On peut citer le coût élevé de ma main d’œuvre, la diminution des surfaces cultivées, du fait de la difficulté d’accès des vergers de montagne, des réglementations parfois difficiles à appliquer, des cessations d’activité, des ventes de terrains à des promoteurs immobiliers. On voit ainsi disparaître certaines variétés comme la framboise de Champagne ou la cerise noire du Pays Basque.

Andrésy Confitures rencontre d’autres écueils, comme le manque d’équipements des producteurs de mangues dans les DOM-TOM, qui les empêche d’assurer la transformation et le transport des fruits.

On comprend qu’avec un territoire fruitier limité, la rareté des produits et un coût de main d’œuvre élevé, le prix du fruit français est deux à trois fois plus élevé que celui d’un fruit européen.

Malgré toutes ces contraintes, Andrésy achète plus de 80% de ses fruits en France.

Certaines marques s’engagent pour le fruit français

Certaines épiceries fines, des marques de prestige ou de proximité œuvrent pour la défense du terroir et des producteurs locaux. Elles commercialisent des confitures de France, réalisées uniquement avec des fruits d’origine française. Elles s’interdisent toute recette de fruits exotiques ou cultivés à l’étranger, comme l’ananas, le citron de Sicile, d’Italie ou d’Espagne, la figue du Maroc ou la myrtille du Canada ou d’Islande.

Andrésy Confitures les accompagnent dans ce choix qu’elles assument, au risque de manquer d’une variété, les années où les fruits sont indisponibles.

Des confitures de France avec les meilleurs fruits d’ici et d’ailleurs

Depuis plus de soixante ans, Andrésy Confitures soutient à la fois l’origine française et le “made in France”, c’est-à-dire une culture et un art gastronomiques reconnus dans le monde entier.

Le confiturier travaille avec des producteurs français de confiance et leur apporte son aide, notamment en finançant certains plants. C’est un engagement concret pour la conservation du patrimoine, des emplois et de la biodiversité.

Il complète sa palette avec des fruits d’autres pays, quand la quantité disponible est insuffisante sur le territoire ou la qualité gustative imparfaite. Cette ouverture vers l’extérieur lui permet aussi d’imaginer des recettes à base de fruits absents de nos régions, et des confitures sur mesure pour ses clients, à condition que ces fruits répondent à tous ses critères de qualité.

Sa clientèle de grands chefs, d’hôtels de luxe et de boutiques de prestige disposent ainsi d’un choix de confitures originales, faites avec son amour du fruit et tout son savoir-faire.

« L’origine française et le made in France se conjuguent pour des confitures d’excellence.»

Soyez prévenu de nos dernières publications
Inscrivez-vous à notre lettre d’informations.

Petit déjeuner à la française : gourmandise et raffinement

Accueil 01 Novembre 2017 Petit déjeuner à la française ou goûter gourmand, rien de tel qu’une bonne tasse de chocolat pour bien commencer la journée ou se poser un instant. Depuis vingt ans, le chocolat “Les confitures à l’ancienne” d’Andrésy Confitures se déguste...

Des confitures internationales à savourer dans le monde entier

Accueil 25 Octobre 2017 Andrésy confitures, déjà présente dans quarante pays, poursuit son développement hors de nos frontières. Son ambition : mettre ses confitures internationales aux menus des hôtels cinq étoiles et sur les rayons des boutiques de luxe du monde...

Share This